Eagle et Sorata

Ce sont les véritables héros du Cycle des Pourpres, ceux que vous retrouverez dans chaque roman et dont l'histoire évolue en parallèle de celles des autres protagonistes.
Le nom du Cycle fait référence à la particularité de leurs yeux qui deviennent rouges dans le noir.
Ce sont des vampires qui appartiennent à une espèce hématophage à part entière à laquelle on donne le nom de Carpațupir (terme original).
​On les croise aussi parfois, mais de manière plus anodine, dans certains romans des Hors Cycles.


Eagle et Sorata sont des surnoms car chacun tient à ne pas trop s'étaler sur sa vie. Les deux amis sont tellement habitués à être appelés par leur pseudonyme que personne ne connaît leur véritable prénom, hormis quelques intimes dans leur monde d'origine (avec lequel ils ont coupé tout contact).
Pour Eagle, son surnom vient de l'aigle tatoué à la base de sa nuque, tatouage qu'il a dû se faire faire en rentrant dans la mafia, dans son monde d'origine. Le fait que le mot soit en anglais et non en français est expliqué dans le tome 3 de la trilogie "Des proies pour l'ombre".
Pour Sorata, cela remonte à son enfance. Sorata est une ville située en Bolivie, pays où le personnage principal d'un conte qu'il adorait étant enfant finissait ses jours. Son rêve de visiter cet endroit était tellement grand que sa mère a commencé à l'appeler Sorata par jeu, puis c'est resté au point que même son jeune frère l'appelait ainsi. Lorsque Sorata est rentré dans la mafia où il a connu Eagle, son surnom "officiel" était le Dragon de Frateldi puisqu'il y a un grand ryū (dragon japonais) tatoué sur tout le dos.
Ainsi, les animaux totems des deux amis sont l'aigle et le dragon représentés comme ci-dessous :

Si Charlie Frateldi, le mafioso pour lequel travaillaient les deux comparses dans leur monde, était établi près de Toulon, dans le sud de la France où est né et a vécu Sorata, Eagle, lui, est originaire de Le Havre en Normandie.

Leur Espèce

Extrait de "Spoiler", livre référence sur le Cycle des Pourpres.

Toutes les informations ci-dessous sont originales (hormis les notions de bêta et d'alpha, et l'appellation vampyre). Vous ne pouvez donc pas les utiliser sans mon accord préalable.

Spoiler par Dana B. ChalysCarpaţupir, composé du roumain Munții Carpați (les Carpates) et du croate upir (vampire), est le nom de la race d’Eagle et de Sorata. Elle n’est naturellement présente que dans un univers parallèle : le PP24. Elle possède des caractéristiques différentes des vampires de la Terre (alperdes) mais qui sont proches de celles des vampires de l’espace (vampyres).
Cette espèce est plus rapide et plus forte que les alperdes et les vampyres de notre monde.
Chez les carpaţ (prononcé « carpats »), les individus ont des paillettes dans les yeux. La couleur varie d’une population à l’autre et renseigne sur certains traits de caractère dominants.
Dans le noir, la pupille et les paillettes (qui fonctionnent ensemble) se dilatent et donnent leur couleur à l’iris dès que la moindre lumière se reflète dessus.
Elles se dilatent aussi sous l’effet de l’excitation et se contractent sous celui de la colère. Leurs pupilles et leurs paillettes fonctionnent comme les nôtres.

Les différentes couleurs sont :

Doré : ce sont généralement des artistes (au sens large du terme). Leur tempérament est souvent calme.

Viridis (vert) : eux sont contradictoires. Soit ils ont des tendances à la violence et la brutalité, soit ils sont tournés vers l’humanitaire et le social.

Blau (bleu) : penchant pour les mathématiques et la Science en général.

Pourpres : rapides et puissants, généralement intelligents et tactiques, ce sont des tueurs hors pair.

Pour qu’un vampire soit Pourpre, il faut généralement que les deux parents le soient bien que cela ne garantisse rien.
Il est très très rare d’avoir un Pourpre si un seul des parents l’est.
Les chances qu’un Pourpre naisse de deux parents humains (mais qui ont un Pourpre comme ancêtre) sont proches du zéro absolu (il n'existe qu'un seul cas connu).

Les couleurs les plus répandues sont le Doré et le Blau. Vient ensuite le Viridis et en dernier le Pourpre (environ 1 individu sur 60 000, sachant que la population vampirique ne dépasse pas le million d’individus dans leur monde).

Classification des vampires :

Les Distincts : carpaţs solitaires, n’appartenant à aucun clan.

Les Lambdas : vampires communs.

Les Bêtas : sorte de bras droit naturel des Alphas. Ils prennent le relais dès que l’Alpha, pour une raison ou une autre, ne peut plus diriger le groupe. Parfois, les Bêtas ont même leur propre meute sans avoir un Alpha.
Comme pour les autres classes, les Bêtas peuvent être mâle ou femelle.
Comme pour les autres classes, les Pourpres Bêtas sont extrêmement rares, et au plus on monte dans l’échelle sociale, au plus la rareté est de mise.

Les Alphas : comme pour les loups, les Alpha sont des chefs de meute, des meneurs. Ils sont plus forts que les Bêta et ont une autorité naturelle sur les autres vampires.
Eagle est un Alpha.

Les Primas : si les Alpha sont l’équivalent des chefs de meute, les Prima sont celui des empereurs. Ils sont redoutés à cause d’un instinct de domination particulièrement développé qu’on appelle simplement « l’instinct Prima ». Ils sont tout à la fois très intelligent et très animal dans leur comportement. Il leur arrive même parfois d’utiliser une communication animale (feulements ou grognements) pour se faire obéir.
Sorata est un Prima.

Particularités physiques :

On naît carpaţ, on ne peut pas le devenir par morsure.

Physiquement, les vampires arrêtent de vieillir vers 27 ans.

Les carpaţ on besoin d’environ 100cl de sang par repas. Ils n’ont donc pas besoin de tuer pour se nourrir. En revanche, un carpaţ qui n’a pas bu depuis plusieurs jours sera capable d’ingurgiter une grande quantité de sang, entraînant la mort de sa proie.
Un carpaţ devient agressif s'il reste plus de 3 jours sans boire de sang.

Leur langue a des propriétés cicatrisantes grâce à une substance produite par l’une des glandes sublinguales appelée glande warjan. Si en temps normal leur corps cicatrise en quelques secondes, peu importe la blessure, il arrive qu’il ait besoin d’un peu d’aide, comme lorsque le carpaţ est grièvement blessé, fatigué ou affamé.

Il leur faut 1 à 2 heures de sommeil toutes les 48 heures et ils peuvent tenir jusqu’à 10 jours sans dormir.